Ce qui a duré
dans la mémoire des hommes,
ce qui fait culture,
paysages de la terre
ou pays de l'esprit,
ce qui peuple le voyage,
les vies, la plénitude,
le patrimoine, ce n'est rien
que ce lien fragile
de ce que nous sommes
à ce que nous devenons.

Découvrir les ikats traditionnels du Sarawak...

Détail d'un Pua Kumbu

Les Pua Kumbu, ikats sacrés réalisés par les tisserandes Iban du Sarawak sont d'une fascinante complexité.

Ils révèlent une capacité de création étonnante, où les histoires mythiques sont en lien avec les réseaux visuels.

Un événement

À Paris, le 5 octobre 2016, Parole & Patrimoine, en partenariat avec Textile Art Revue et l'ONG Ressources Humaines sans Frontières (RHSF), a organisé une rencontre :

Les Contes textiles des Pua Kumbu, le voyage sacré

animée par Welyne Jeffrey Jehom, anthropologue à l'université de Kuala Lumpur (Malaisie). Plus d'infos en lisant le flyer de présentation de l'événement. Cette présentation, empreinte d'humanité, a suscité l'enthousiasme et de nombreuses questions du public présent.

Une émission sur France Culture

En écho avec cette rencontre, Marie-Hélène Fraïssé consacre son émission Tout un Monde du 05/11/2016, de 19:00 à 19:30 à cette thématique des Pua Kumbu et au projet mis en oeuvre par Welyne Jeffrey Jehom. Martine Combemale, directrice de RHSF et Rémy Prin y interviennent pour décrire le contexte culturel de ces tissus et le projet d'économie sociale et solidaire qui soutient cette admirable résistance culturelle.

L'émission est ensuite accessible sur le web, sur la page Tout un Monde de France Culture.

Welyne Jeffrey Jehom présentant les Pua Kumbu 

Un livre et une exposition

Ce focus sur les ikats du Sarawak s'inscrit dans un projet plus vaste de préparation d'une exposition "Ikats, tissus de vie, un voyage de l'Orient à l'Occident" et de la publication d'un livre sur le même sujet, qui vont offrir un large panorama sur les ikats, de l'Asie du Sud-Est insulaire au pays d'Europe de l'Ouest, en passant par l'Asie Centrale et le Moyen Orient. Le livre est à paraître en avril 2017, et l'exposition sera visible de 2017 à 2019, en plusieurs lieux en France. La première présentation aura lieu de fin mai à fin octobre 2017, en Centre Bretagne et la dernière au Musée Bargoin de Clermont-Ferrand, en 2019 durant plusieurs mois également. Et elle fera escale en 2018 en Charente-Maritime, à l'Abbaye de Trizay, puis au Musée Bernard d'Agesci, à Niort.

Ce sera l'occasion de donner à l'ikat une place culturelle en France, pour l'instant quasi-inexistante, alors que bien d'autres pays lui accordent un statut effectif au sein des arts textiles (Un exemple ici, un autre ) .

En savoir plus sur le livre et l'exposition Ikats, tissus de vie.

Un Pua Kumbu, tissé par Mula ak Jama en 2016